Accueil Non classé Ce que l’islam m’a apporté.

Ce que l’islam m’a apporté.

0
0
144

 

Je n’aime pas beaucoup parler de ma relation à ma religion qu’est l’islam, car je dois faire une confidence ici, dans ma jeunesse j’ai été comme beaucoup de jeunes, à affirmer sans cesse ma foi, à prétendre sans arrêt que celle-ci est parfaite et irréfutable. Pourtant au fil du temps et des discussions que j’ai pu avoir, j’ai fini par accepter les règles de la laïcité, et compris son bien fondé, je dois même avouer que j’en suis même devenu un défenseur.

 

 

 

Je ne défend pas en revanche cette laïcité qui se veut intransigeante et aveugle, celle qui veut absolument rendre les religions invisibles dans la société et les effacer de notre histoire, cette laïcité qui crie au prosélytisme lorsque elle entend une simple chanson évoquer le nom de Dieu…

 

 

 

Je voulais tout de même évoquer ici les aspects positifs que cette religion m’a apporté, bien qu’ayant conscience que l’islam traverse une crise, qui se caractérise par ces nombreux actes odieux qui font la une des journaux. Les médias ne prennent plus la peine de faire la distinction entre un islam modéré ou conservateur, et ce que on appelle aujourd’hui le djihadisme. La presse ne s’en cache même plus, pour eux, être ce qu’ils appellent « islamo-gauchiste ou islamophile », c’est une intelligence avec l’ennemi. C’est pour cela que je veux prendre la parole, car j’en ai assez que des journalistes comme Eric zemmour ou Kamel Daoud expriment leur point de vue négatif sur l’islam et sa civilisation que je ne partage pas du tout.

 

 

 

Ce que l’opinion public ignore et doit d’abord savoir c’est que l’islam m’a donné une authenticité et une sincérité, il m’ a enseigné un parler vrai, et transmis l’attachement à être précis dans les moindres détails. Contrairement à ce que l’on entend chaque jour : déformer, mentir, ou influencer est devenu monnaie courante, si ce n’est la norme.

 

 

 

Ce que nos politiciens doivent également savoir c’est que l’islam encourage grandement la citoyenneté : cette religion m’a en effet appris ce qu’est être responsable, marcher sur cette terre avec humilité et sans la souiller, soulager la détresse de son prochain.

 

 

 

Ce que les artistes et les sportifs doivent savoir, c’est que l’islam apprend à devenir un véritable gentleman : cette religion nous apprend à nous éloigner des paroles obscènes, machistes et des comportements pervers, notamment à l’égard des femmes. C’est cette fameuse pudeur mal comprise par l’occident.

 

Elle encourage aussi une qualité de vie, en nous déconseillant l’alcool, les excès et tout ce qui nuit à la santé.

 

 

 

Ce que les historiens et le monde de la culture doivent savoir,

 

c‘est que l’islam m’a fairedécouvrir une civilisation arabo-musulmane florissante que j’ignorais complètement, son livre saint m’a aussi partagé une antiquité que je méconnaissais, ainsi que d’autres civilisations, perse, romaine ou égyptienne dont il reconnaissait l’existence et dont je suis devenu passionné.

 

 

 

J’aime à penser que les Musulmans de France et d’Europe sont peut-être les plus heureux au monde, en ayant héritées de nombreuses valeurs positives et qu’en plus de cela, nous vivons dans des pays qui valorisent l’humain, la culture et le sport, avec tout cela il est peut-être difficile de trouver mieux ailleurs….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

index

 

 

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jonasdjeser
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le système Trump ou l’échec de la démocratie .

Le président américain sortant s’est illustré ces derniers temps par le rejet du fondement…