Accueil Non classé Contester le vaccin anti-covid, est-ce un acte de résistance ?

Contester le vaccin anti-covid, est-ce un acte de résistance ?

4
0
209

 

De retour de mes vacances de Bretagne hier, je découvris dans les médias avec stupeur qu’une poignée d’irrésistible continue sans relâche à manifester contre le fameux pass sanitaire. Serait-ce le fameux village gaulois retranché dans ce coin de Bretagne que rené goscinny avait décrit avec tant d’humour et que je n’ai pas aperçu? Ou bien alors le dessinateur était-il un visionnaire ? Pourtant durant mes vacances là-bas, j’ai pu apprécié beaucoup de paysages, mais je n’ai point croisé de résistant rôtissant des sangliers autour d’un feu, j’ai plutôt observé des vacanciers agacé de ne pas avoir suffisamment de moules dans leur assiettes. Ne serait-ce pas cette révolte qui anime une partie de la population ? n’y aurait t’il pas confusion, entre insatisfaction et résistance et amalgame, entre l’absence de réponse et complot ?

Une véritable résistance peut avoir différents visages, elle peut s’opposer à la volonté d’un ennemi, qu’il soit humain ou bactériologique, cette résistance peut aussi se dresser face à un ordre établi, un système socio-économique que l’on juge erroné ; mais cette qualité se caractérise souvent par un certain héroïsme, un courage qui n’hésite pas à mettre notre vie ou notre liberté en danger. La France a pourtant connu de nombreux actes d’héroïsmes durant son histoire.

Mais où est l’héroïsme lorsque l’on s’oppose à une mesure sanitaire qui vise à épargner des vies ?

Où est donc le courage de tenir des affirmations même mensongères tout en sachant que l’on ne risque aucunes représailles, dans un pays où le « tout est permis » est devenu inviolable ?

Où est donc la résistance lorsque l’on se trompe d’ennemi, qui, jusqu’à preuve du contraire se nomme aujourd’hui coronavirus ?

Sans vouloir offenser qui que ce soit, ce que je vois sous mes yeux, ce n’est ni des gaulois breton, ni des résistants, mais ce qu’on appelle des opportunistes, qui, peut-être, essaie d’exister à travers cette « cause » si on peut nommer cela ainsi.

Y a t’il encore des résistants ? oui, il y en a ici et ailleurs, comme tout ces citoyens qui essaie de lutter contre ces feux d’incendies qui ravagent leurs forets, tout ceux qui luttent contre la propagation du virus, soignants, vaccinés, c’est aussi ceux qui se battent contre ces catastrophes naturelles comme à Haïti, ceux qui luttent aussi pour leur liberté tout en mettant leur vie en danger. Certains esprits brillants nous disent aussi que penser, c’est résister, mais faut-il encore peut-être garder les pieds sur terre, car est-ce un acte de résistance que de lutter contre le fruit de son imagination ?

La vie n’est pas une simple bande dessinée…

Terre entre nos mains

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jonasdjeser
Charger d'autres écrits dans Non classé

4 Commentaires

  1. dj34450

    21 août 2021 à 6 h 28 min

    Tout à fait d’accord. Le combat anti-vaccin est le fruit de l’égoïsme ambiant : « je n’ai que des droits » (être soigné gratuitement), mais je n’accepte aucune contrainte…
    Tout pour ma pomme, la société, je m’en fous…
    Où est cette belle devise Française de solidarité ?
    La France des égoïsmes est un pays qui meurt… Décadence !
    Bien amicalement

    Dernière publication sur Vie intérieure : Moins de paroles : action !

    Répondre

    • jonasdjeser

      21 août 2021 à 11 h 08 min

      Vous avez bien résumé la situation , que des droits, plus de devoirs…

      Répondre

  2. Sabrina

    21 août 2021 à 11 h 32 min

    Mdr. Il faut remettre les choses dans leur contexte, avant de traiter les personnes d’anit-quelquechose .
    Donc maintenant, c’est un devoir de mettre un vaccin qui n’est pas terminé. Pour rappel, le vaccin a eu une mise sur le marché anticipée, il n’a pas terminé sa phase de test, qui se termine en 2022.
    Les phases de test, ont été créé justement pour la protection des personnes. Deuxième amalgame, Les personnes refusant la vaccination de ce vaccin, ne sont pas anti-vaccin, pour la plupart, ils sont déjà vaccinés, contre la rougeole, etc. Des vaccins qui ont, eux, passés les différentes phases avant d’être mis en place.
    Et ces personnes qui ne souhaitent pas pour le moment se vacciné, ont fait preuve de réflexion, elles ont privilégié leur santé, au lieu, de justement privilégié leur loisir.
    Ils seront certainement les premiers à se vacciner quand les tests seront terminés.
    Parce que les personnes qui ont accepté de se vacciner, l’ont fait pas dans in soucis de devoir, on ne va pas se leurrer, ils l’ont fait, pour pouvoir voyager, retrouvé une soit-disant vie normale.
    Arrêtons de nous faire manipuler par les médias, qui font de la propagande au lieu de fair leur boulot.
    Voilà.

    Répondre

    • jonasdjeser

      21 août 2021 à 11 h 46 min

      Bonjour Sabrina , vous avez raison pas d amalgame , mais je doute que ce qui refuse de se vacciner le feront plus tard .. ce qui inquiète c est que les vaccins dans le passé ont prouvé leur efficacité , aujourd hui on remet cela en cause ! Inquiétant . Personnellement je me suis vaccine par solidarité et précaution.
      Mais j estime qu il faut accepter de contrainte sa liberté pour sauver des vies.. ces manifestations expriment autre chose , quelque de personnel j ai l impression

      Cordialement

      Répondre

Répondre à jonasdjeser Annuler la réponse.

Consulter aussi

Demain tout recommence.

    Cela fait penser à un titre de film, et pourtant cette parole est le quotidi…