Accueil Non classé Pourquoi il faudra bientôt encourager le communautarisme.

Pourquoi il faudra bientôt encourager le communautarisme.

0
0
135

Cette idée peut en surprendre plus d’un, bien que je ne l’ai jamais exprimé auparavant, mais les temps changent, les idées et les valeurs aussi  …

Il faudra peut-être bientôt encourager le communautarisme, simplement pour se protéger, soi-même et ses enfants car aujourd’hui ce n’est plus les valeurs qui sont les arbitres, mais Twitter et les réseaux sociaux, qui font autorité aujourd’hui dans la société et les esprits.

Il faudra peut-être bientôt soutenir le tribalisme, pour se prémunir contre la violence des mots qui se généralisent, et parce-que les lois anti-racistes sont complètement ignorées de nos jours dans la sphère médiatique.

Il faudra bientôt se tourner vers son clan, car de nos jours, la pluralité n’est plus représentée dans les médias : anti-fa, wokisme, racialisme, musulman,  sont attaqués à chaque instant, sans pour autant leur donner la parole, sans pour autant écouter ce qu’ils ont à exprimer, afin de valider ou pas, s’ils sont communautaires, ou démocrates. J’ignore d’ailleurs moi-même le fond de leur pensée…

Il faudra malheureusement encourager le communautarisme car les forces politiques, digne de ce nom, se font de plus en plus rare et à défaut d’exprimer une voix, ou une direction commune, jouent le jeu du populisme et de la tendance actuelle.

Je suis pourtant impressionné par le calme et la passivité qu’a exprimé les minorités face à autant de violences verbales, depuis le début de campagne d’Éric Zemmour dont le discours se répand chaque jour. Est-ce de l’indifférence ? De la non-violence ? Nous ne le serons sûrement jamais, puisque la parole leur a été interdite. En tout cas, le message que nous leur adressons est clair : il faut encourager le communautarisme…

Terre entre nos mains

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jonasdjeser
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La France se trompe de combat

  Nous sommes début juin, l’été s’installe en France, le pays se vaccine lentement po…