Accueil Non classé Lorsque deux visions du monde se rencontrent …

Lorsque deux visions du monde se rencontrent …

0
0
148

 

Novembre 1532,  Pizarro le conquistador désire rencontrer l’empereur Inca Atahualpa pour lui parler. Le premier ne songe qu’ à s’accaparer l’or de ce peuple et découvrir les fameuses « cité d’or » tandis que le second se croit invincible car il est l’enfant du soleil… Malgré cela, les Espagnols se jetterons sur lui sans difficultés  pour le kidnapper, afin de le rançonner contre une montagne d’or…

Cette anecdote est un peu à l’image de notre monde actuel, qui se résume à des  conflits d’intérêt, des visions du monde différentes, des enjeux stratégiques et géopolitiques personnels. 

Ces divergences sont d’autant nombreuses, qu’ils existent autant d’États dans le monde… Avec tout cela, comment trouver des solutions communes, en matière, d’environnement, de misère, d’économie et d’immigration ? Puisque chaque pays ne se soucie que de son intérêt en premier lieu, alors il faut peut-être créer  une nouvelle Suisse, une autorité neutre, internationale et indépendante, qui ne visera dans ses objectifs que l’intérêt réel de la planète et l’avenir de ses nombreuses sociétés …

Une autorité mondiale représentée par tous les pays du monde, sans exception, sans intérêt personnel. Soyons clairs, les instances mondiales actuelles comme l’ONU sont inefficaces aujourd’hui pour accompagner les sociétés. Cette idée paraît être de l’ordre de l’utopie et de la naïveté mais il n’y aura pas d’autres solutions pour préserver la planète… Car malheureusement seule une autorité ferme, rigoureuse et éclairée pourra imposer une direction, en dépit des nombreuses démocraties libérales, mais paresseuse…

Ces visions du monde divergentes apparaissent aussi actuellement dans les élections présidentielles en France, pour qui donc voter ? Un communiste ? Un libérale ? Un nationaliste ? Un socialiste ? le problème de ces tendances politiques, est qu’elles n’essaient de répondre qu’à une partie du problème, chacune dans sa catégorie, et ne créent finalement, que de la confusion et de la division dans l’ esprit des gens, et aucune clarté.

Elles sont de plus, anti-démocratiques car chacune possède sa ligne jaune à ne pas franchir : ne pas aller trop à droite, trop à gauche, pas de sympathie pour les islamo-gauchistes, .. Ceci est tout, sauf de la démocratie …

Alors, au lieu de continuer à effectuer une alternance droite/gauche, puis gauche / droite sans trop savoir où aller, la solution est peut-être dans un syncrétisme politique, c’est à dire, essayer de penser un projet qui intègre les différentes visons du monde qui compose notre société. Oui, concilier le religieux et le patriotisme est possible, composer entre l’environnement et l’économie est tout à fait faisable, encore faut il le vouloir vraiment, faut-il préparer ce projet dés aujourd’hui.

Il n’est pas trop tard, nous pouvons encore réconcilier l’Inca et le conquistador…

Terre entre nos mains

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jonasdjeser
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La coupe du monde, un moteur civilisationnel.

      Il faut dire que ce mondial au Qatar a de quoi en irriter plus d&rsqu…